North York Moors

North York Moors logo
Browse section

Icons

Picnic at Rievaulx Abbey by Chris J ParkerPicnic at Rievaulx Abbey by Chris J Parker

UK FlagFrench FlagGerman FlagNetherlands FladChinese Flag

Palmarès des dix endroits à visiter

Voici notre liste d’endroits tout à fait remarquables et impressionnants à visiter lors de votre séjour. Chacun d'entre eux est la quintessence de cette région du North Yorkshire.

1. L’Abbaye de Rievaulx

Les communautés religieuses sont installées depuis longtemps dans les North York Moors. Les ruines de l’Abbaye de Rievaulx figurent parmi les plus belles et les plus romantiques du pays. Elles se trouvent dans un joli vallon du parc national, non loin de Helmsley, un bourg pittoresque qui vaut également le détour. Faites l’aller-retour dans la journée en suivant le sentier de randonnée au départ de Helmsley. Les produits du potager de l’abbaye figureront au menu de votre déjeuner si vous optez comme beaucoup de familles pour son salon de thé très populaire ; asseyez-vous à l’intérieur ou à l’extérieur aux tables qui surplombent ce site impressionnant et profitez de la vue magnifique. Votre visite n'en sera qu'améliorée si vous faites une étape dans le centre touristique moderne et le musée adjacent à l’Abbaye.

2. Castle Howard

Castle Howard est reconnu à juste titre comme l’un des plus beaux édifices du monde. Ce plus bel exemple de domaine historique du Yorkshire est situé dans les 1600 hectares d’un magnifique parc paysager ponctué de temples, de lacs et de fontaines. Conçue par les architectes Vanbrugh et Hawksmoor, le château vous semblera certainement familière puisque de nombreux films et séries télévisées y ont été tournés, notamment Brideshead Revisited.

3. Le chemin de fer des North Yorkshire Moors

Prenez le train à vapeur des North Yorkshire Moors - ce chemin de fer historique de renommée mondiale. À bord de ses wagons soigneusement rénovés, en partant du bourg de Pickering, vous pourrez rejoindre les plages de sable du littoral à Whitby, après avoir parcouru 38 km à travers le parc national. Cette véritable attraction, l’un des premiers chemins de fer anglais qui remonte à 1830, vous fera traverser des paysages spectaculaires de landes et de gorges, avec des promenades pour toute la famille, des étapes historiques et des salons de thé typiques abrités dans les vieilles gares. Les points forts :

  • Revivez la magie d’Harry Potter lors d’une visite à Goathland (gare de Poudlard dans le premier film).
  • Faites-vous plaisir en dégustant un repas au wagon-restaurant Pullman.
  • Parcourez à pied le sentier ferroviaire de 5,5 km de Goathland à Grosmont, sur l’ancienne ligne de chemin de fer de George Stephenson, qui remonte à 1836. En chemin, arrêtez-vous à Beck Hole pour photographier sa minuscule auberge et, à proximité, la cascade de Thomason Foss. La brochure « The Rail Trail » du parc national est en vente dans nos National Park Centres de Sutton Bank et de Danby.
  • Découvrez le patrimoine ferroviaire à Grosmont, site du premier tunnel à travers lequel les trains de voyageurs étaient tirés par des chevaux, ainsi que ses hangars à locomotive et ses ateliers.
4. Le cheval blanc de Kilburn

Le panorama emblématique depuis Sutton Bank est bien sûr réputé (c’est le plus beau d’Angleterre, si l’on en croit James Herriot, le vétérinaire-romancier), mais il marque également le départ de la randonnée classique le long du plateau jusqu’au cheval blanc de Kilburn. Sur ce site réputé à flanc de coteau, vous découvrirez cette silhouette chevaline creusée dans la roche, la plus septentrionale d’Angleterre, que l’on peut admirer à des kilomètres à la ronde. On doit ce cheval blanc, le plus grand du pays (97 m de long et 67 m de hauteur), à l’instituteur de l’époque victorienne Thomas Taylor qui avait admiré les silhouettes de calcaire du sud de l’Angleterre et voulait reproduire ce phénomène dans sa région. En 1857, il délimita avec l’aide de ses élèves la silhouette à flanc de colline au-dessus de Kilburn, avant de blanchir de 6 tonnes de chaux la roche naturellement grise. Le cheval continue d’être blanchi périodiquement pour conserver sa couleur. Lancez-vous dans le ciel du Yorkshire pour un baptême en planeur grâce au club de planeur voisin : vous aurez une vue imprenable.

5. Hutton le Hole

Dès votre arrivée à Hutton le Hole, vous serez immédiatement séduit par son histoire. Peut-on imaginer un village plus merveilleux que ce petit joyau typique des landes du Yorkshire, avec ses vieilles maisons de pierre, ses prés communaux verdoyants, ses clôtures peintes en blanc, ses moutons qui paissent un peu partout et son ruisseau chantant qui serpente sous de petits ponts ? C’est le cadre idéal pour se balader et faire un pique-nique au bord de l’eau, pendant que les enfants pataugent dans les eaux claires du ruisseau. Les salons de thé ne manquent pas et c’est également là que se trouve le Ryedale Folk Museum, fameux musée folklorique en plein air du Yorkshire où des cuisiniers et artisans traditionnels font des démonstrations de ferronnerie, de fabrication de cordes, etc.

Vous pouvez également visiter les ateliers d’artisanat à Hutton le Hole, où des artisans sont à l’œuvre tous les jours d’avril à octobre, ainsi que certains week-ends pendant l’hiver. Découvrez les chocolatiers en pleine action, les secrets du filage et du feutrage de la laine, l’artisanat des landes et de la lavande, ou assistez à la création de pièces uniques en verre, en bois ou en céramique.

6. L’église St Mary à Lastingham

À quelques kilomètres de Hutton le Hole, se trouve l’église St Mary de Lastingham, célèbre pour sa crypte pittoresque du XIe siècle. Un monastère est établi à cet endroit depuis le VIIe siècle dont son premier abbé, le moine anglo-saxon Cedd de Lindisfarne (qui deviendra Saint Cedd), a succombé à la peste en 664. Fait intéressant, une fouille réalisée par les archéologues de l’Université de Leeds a mis à jour des restes romains dans la crypte. Il est donc possible que Cedd ait bâti son monastère sur les ruines d’un temple romain abandonné.

William Ier a entrepris la restauration de l’abbaye en 1078. La crypte que l’on visite aujourd’hui remonte donc probablement à cette époque. C’est l’un des plus impressionnants exemples d’architecture sacrée du début de l’époque normande, elle est unique en son genre en Angleterre, avec une allée centrale, deux allées latérales et une nef. On ressent le poids des siècles quand on descend dans la pénombre les marches en pierre qui mènent à la crypte, au sous-sol de l’église actuelle. Saint Cedd est commémoré sur les croix sculptées dans la pierre de la crypte. Réchauffez-vous ensuite au pub du village, situé en face de l’église.

Revenons dans l’église, avec sa qualité acoustique exceptionnelle que le poète John Betjeman qualifiait d’inoubliable (ce qui n’est pas peu dire), qui lui vaut souvent d’accueillir le Festival de Ryedale et le Festival de musique de chambre des North York Moors, deux festivals annuels qui valent le déplacement.

7. Le domaine de Levisham (Hole of Horcum)

Certains sont d’avis que le domaine de Levisham symbolise en miniature les North York Moors. Tout ce qui caractérise le parc national est quasiment regroupé sur ses 1400 hectares : des reliefs aux formes spectaculaires, des forêts centenaires, des sites archéologiques de renommée mondiale, une faune abondante, sans oublier, bien sûr, nos fameuses landes de bruyère. Quelques-uns des sites les plus plébiscités du parc national font partie du domaine.

Depuis des siècles, le paysage spectaculaire de Hole of Horcum, vaste amphithéâtre naturel, fait s’arrêter les voyageurs sur leur chemin. Newtondale, avec son célèbre chemin de fer à vapeur, est un lieu de pèlerinage pour les passionnés du rail mais aussi pour les géologues, les photographes, et tous ceux qui savent simplement apprécier un beau panorama.

Comme tout le domaine est accessible à pied, vous êtes libre de marcher, courir, escalader, faire un pique-nique et prendre autant de photos que vous voudrez. Accédez au domaine depuis le parc de stationnement de Saltergate, le village de Levisham ou la gare de Levisham sur la ligne de chemin de fer des North Yorkshire Moors.

8. La colline Roseberry Topping

Au-dessus des collines de Cleveland, tentez l’ascension de Roseberry Topping – le Mont-Blanc du Yorkshire – mais assurez-vous de prévoir l’escalade par temps clair pour pouvoir profiter de la vue inoubliable sur la côte du Yorkshire, les vallons, les landes avec leur bruyère et les villages, ainsi que sur la vaste région industrielle de Teesside, au loin. Son sommet au profil impressionnant, qu’on dirait tranché d’un côté, résulte de plusieurs siècles d’exploitation minière qui sont responsables de l’effondrement de la façade ouest, en 1912. Partez directement de notre parc de stationnement de Newton under Roseberry, où vous pourrez vous désaltérer en revenant d’une pinte d’ale bien méritée dans la King's Head Inn, ou bien optez pour une randonnée de 11 km qui vous fera passer par le Cook's Monument.

9. Le village de Robin Hood's Bay

Rien ne vaut l’exploration des rues escarpées et étroites et des tunnels du vieux repère de contrebandiers de Baytown (ou Bay) dans le village de Robin Hood’s Bay, c’est-à-dire la baie de Robin des Bois. Les enfilades pêle-mêle de petites maisons de pêcheurs étaient reliées par des passages intérieurs connus seulement des contrebandiers du XVIIIe siècle, qui permettaient le transfert de denrées de contrebande depuis le quai jusqu’en haut de la ville, sans qu’elles ne voient jamais la lumière du jour. C’est également le point d’arrivée du circuit de randonnée « Coast to Coast » d’Alfred Wainwright, réputé pour être l’un des plus beaux du monde. La tradition veut que le voyage ne soit pas terminé tant que les randonneurs n’ont pas trempé les pieds dans la mer du Nord, avant de se réfugier rapidement au Bay Hotel, près de la cale à bateau, pour boire une pinte. Des cafés et magasins en tout genre sont prêts à vous ravitailler pour le pique-nique sur la plage et, l’été, laissez-vous tenter par le camion du marchand de glaces qui se gare de façon précaire sur la plage. La glace avalée, dirigez-vous vers les rochers pour la pêche à pied et la chasse aux fossiles.

10. Whitby

Notre liste s’achève avec Whitby, petite bourgade historique célèbre pour son capitaine Cook, ainsi que pour les ruines de l’abbaye, les ruelles pittoresques, l’ambiance gothique, les plages de sable fin, les croisières d’observation des baleines (été/automne), les harengs fumés de Fortune, les fish and chips du Magpie Café... Et bien sûr, vous pouvez vous joindre au débat historique sur le nombre exact de marches. 199, c’est bien ça ? La tradition veut qu’on compte les marches à partir du bas en montant vers l’église St Mary, en direction des ruines de l’Abbaye de Whitby. Au fur et à mesure que vous grimpez les marches en comptant, découvrez les toits rouges de la ville et n’oubliez pas de reprendre votre souffle !